L’affiche comme expérience : Peter Bankov

Poster Greek pop music - Peter Bankov

Actuellement se tient à Paris la troisième Fête du Graphisme (15 janvier-7 février), haut lieu de découvertes et re-découvertes graphiques. L’histoire de l’affiche est très riche, néanmoins elle reste l’un des supports de diffusion et de communication majeur. Au travers de l’artiste Peter Bankov l’affiche se ré-invente en un art véritable, elle s’extirpe alors de son utilisation purement commerciale. Par le biais de grands coups de pinceaux, de collages, et de déstructuration Peter Bankov donne un aspect plus primitif et spontané à l’art de l’affiche.

« I make posters everyday »*, voilà ce que nous dit l’artiste, il créait tous les jours des affiches, ces dernières peuvent tout aussi bien exprimer ses pensées personnelles, célébrer/dénoncer un événement, ou encore communiquer sur une exposition. L’affiche peut tout illustrer. Il y a autour du travail de l’artiste une véritable remise en question du support lui-même : il souhaite faire de l’affiche un véritable laboratoire d’expérimentations pour faire réfléchir la société et transposer sa passion dans l’univers collectif.

 

Vous pourrez retrouver son travail ainsi que celui de quatre autres graphistes (Xavier Barral, Jan Bajtlik, les Allemands du studio Cyan, et des Néerlandais du studio Boot) au travers de l’exposition Utopies et réalités #2 du 15 janvier au 7 février 2016 à la Cité Internationale des Arts.

Son site web : http://bankovposters.com/

Behance : https://www.behance.net/sima164129

*I make posters everyday, Peter Bankov, ouvrage répertoriant son travail d’affiche.

Partager cet article
FacebookTwitterPinterestGoogle+Tumblr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


*