Sparth ou la beauté du concept art

Exploitation - Sparth

On parle de plus en plus du jeu vidéo comme étant un art total. C’est le cas dans l’exposition L’art dans le jeu vidéo, présentée jusqu’en mars 2016 au musée Art Ludique, à Paris. Il faut dire depuis ces dernières années ce phénomène s’est accéléré, notamment avec l’amélioration impressionnante qu’ont connu les moteurs de rendu graphiques. Tout ceci offre de nouvelles possibilités visuelles, et ouvre donc le jeu vidéo vers des réflexions artistiques de plus en plus foisonnantes.

Nicolas Bouvier, aka Sparth, travaille pour l’entreprise du jeu vidéo depuis 1996. Il a notamment participé à la direction artistique de licences d’Ubisoft telles que Prince of Persia ou Assassin’s Creed. Vivant aux Etats-Unis depuis 2003, il a rejoint Microsoft en 2009.

Impressionnant de par sa maîtrise du speed painting, ce processus de peinture numérique qu’il s’agit de réaliser en un laps de temps minimal, il dresse sous nos yeux des villes entières, aériennes et futuristes, à l’aide de quelques lignes et d’éclats de couleurs. Quand on lit que certaines de ses réalisations ont été peintes en quelques minutes, on reconnaît là tout le talent de composition et de synthèse de Sparth. Il y a une technicité et une connaissance de l’architecture et de la mécanique qui fait de son travail non seulement des pièces artistiques mais aussi des guides techniques pour les équipes de développement.

 

Travaillant ces dernières années pour la série Halo (il était le directeur artistique du cinquième opus qui est sorti le 27 Octobre dernier) il a pu y faire épanouir son amour pour les paysages de science-fiction et les mégalopoles futuristes, ces sujets de prédilection dans ces travaux personnels. Des univers où l’homme est confronté à l’immensité technologique, les infrastructures métalliques s’imposant face aux minuscules figures humaines que l’on peut déceler dans son travail.

Un faiseur d’univers à part entière.

Sparth sur ArtStation

Son site

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


*